Ski de rando en Dévoluy 2020


Février 2020, une sortie d'initiation au ski de randonnée est envisagée. Nous sommes cinq.

Le choix se porte sur le Dévoluy, petit massif, souvent bien enneigé qui se prête à la découverte du ski de rando.
Les itinéraires sont suffisamment nombreux pour y passer quelques jours  en douceur, les dénivelés raisonnables et les risques d'avalanches sont limités.



Première journée, mise en jambe,  un petit tour sur la Corne en proximité de la sortie de la "Traversée Héroïque" qui sera tentée ultérieurement s'il s'avère que les participants sont en capacité de la réaliser.


Ici lors d'une traversée en 2015

Les conditions météos sont particulières; pluies nocturnes et températures qui avoisinent les 10 degrés en journée transforment une neige peu agréable à skier, le verglas nous accueille en matinée .... Il n'en demeure pas moins que nos deux apprenties se révèlent très bonnes skieuses et ne faiblissent pas devant les dénivelés. Une petite boucle dans la crasse pour contourner la Crête d'Âne en passant par la cabane du vallon du même nom, confirme que le tempérament de nos néophytes permet d'envisager la montée sur le plateau deBure en remontant la "Combe Ratin". Nous séjournons au gîte de l'Yvraie, Fabienne et Eric en sont les hôtes, l'ambiance est des plus agréables auprés du poële, on sort la carte, les conditions météos ne se sont pas améliorées, redoux et gèles alternent, la remontée essentiellement sur couteaux et pentes verglacées apparaît comme exposée en soirée. Nous nous pinçons le nez et décidons d'accéder à la "Combe Ratin" par le plateau de Bure en bénéficiant des remontées mécaniques de Super Dévoluy . Le "Pas de la fenêtre" est pénible, la glace, le vent, une première sur crampons obligés pour nos novices altèrent le moral des participants. L'accès à l'observatoire résiste, nous avons un vent de congélateur à contre, ..... sous un soleil radieux .... bien maigre consolation pour les doigts engourdis. Cependant l'endroit demeure magique, Star Wars en peaux de phoque, c'est classe.

7 antennes de 15 mètres de diamètre
Clic pour plus d'info sur l'iram

Une brève pause pour le casse-croute et c'est parti, nous plongeons dans une combe conforme aux prévisions, glacée. Heurk ! Une erreur d'appui sur un ski et l'affaire se transforme en tobogan géant pour Emmanuelle. Première alerte, la tension monte. Nous convergeons vers le mauvais passage plein Est, celui qui se ressere au dessus d'une petite barre rocheuse. Bernard et Dominique s'engagent, puis disparaissent. Une épaule enneigée ne permet pas de voir au delà. Un peu de temps sera nécessaire pour Emmanuelle dans ce pas délicat. L'ambiance est austère, à l'ombre, il fait très froid. Nous laissons le pas délicat derriere nous et accédons à la vue sur Denflairar, petit plat qui précède le vallon de la corne. Stupeur et horreur Dominique a fait le grand saut au dessus de la barre rocheuse et gît 200 mètres plus bas. Bernard lui porte les premieres attentions. Les couvertures de survie, sont utiles. Dominique n'a pas perdu connaissance mais souffre de multiples contusions douloureuses. Bises et propos calmants ne sont d'aucun effet. S'ensuit une alerte au P.G.H.M , Fabio accompagne Emmanuelle choquée, pour rejoindre au plus tôt la vallée. Le vrombissement de l'hélicoptère nous sortira d'une longue attente de 45 minutes douloureuse pour notre amie. L'hélico sur un patin débarque secouristes et medecin, une femme. Ceux ci s'affairent, durant de longues minutes, puis la civière s'élève et rejoint l'hélico. Direction Hôpital de Gap, sans arrêt.


Cliché Source PGHM

Nous rejoindrons le téléphérique de l'IRAM ( Institut de radio astronomie millimétrique ) à la tombée de la nuit. En soirée, convoiturés par Eric et sa délicate attention, nous ferons le bilan: hanche démise mais remise, fracture de la malléole. La nuit, nous répétons comme des mantras les risques permanents qui sommeillent en montagne, fut-elle aussi accueillante que celle du Dévoluy.

Christian Ch.

Ici un lien sur camptocamp relatif à une avalanche dans le secteur

Rédigé à Noisy sur Ecole le
Classé dans : Ski-alpi - Mots clés : aucun

A propos du Petit Bleausard

Le Petit Bleausard est un site web destiné à faire connaître les principaux circuits d'escalade de la forêt de Fontainebleau à ceux qui la découvrent et qui privilégient la grimpe sur circuit fléché au travail sur bloc spécifique, l'un n'excluant pas l'autre. Il permet de choisir un circuit d'escalade de bloc à bleau selon trois critères de choix: Massif, Couleur et Difficulté. Son contenu est non exhaustif et se limite aux principaux circuits balisés connus.
Bonne grimpe.  Christian Ch.

Menus principaux

  • bleau mode d emploi
  • Blocs et massifs
  • Les Massifs
  • la carte de Bleau
  • Les Bleauseries
  • Tous les billets
  • Ski de rando
  • onf